LETTRE OUVERTE À MADAME BRIGITTE MACRON

 

 

 

 

 

Fontenay aux roses, le 19/02/2018

Madame Macron,

La Ligue française des droits de l’enfant a adressé au Président de la République une lettre ouverte en date du 17 novembre dernier afin de l’alerter sur les inconcevables dérives de la protection de l’enfance et le scandale des placements abusifs, qui ne cesse, malheureusement et malgré les efforts d’associations de plus en plus nombreuses, de prendre de l’ampleur.

Nous avons pris soin de vous adresser copie de cette lettre ouverte, mais contrairement au Président, nous n’avons à ce jour reçu aucune réponse de votre part. Nous n’avons d’ailleurs reçu aucune réponse non plus des différents ministères destinataires, hormis de la part du Premier ministre. Nous sommes tout à fait conscients de la quantité considérable de courrier qui vous est adressé, et peut-être que, tout simplement, vos services n’ont pas encore traité le nôtre faute de temps. Toutefois, au vu de l’urgence de la situation dans la protection de l’enfance et des tribunaux qui lui sont dédiés, nous souhaitons réitérer notre démarche auprès de vous afin de solliciter votre soutien et votre intervention dans le débat public sur un sujet qui concerne au bas mot des centaines de milliers de familles et de mineurs que nous ne pouvons plus longtemps laisser dans la souffrance et le mépris d’une injustice barbare.

Il est établi et acté aujourd’hui qu’un certain nombre d’acteurs de la protection de l’enfance, incluant des magistrats et des associations de droit privé mandatées par la justice, entretenant des liens étroits et opaques avec l’ASE, fabriquent de toutes pièces de faux enfants en danger afin d’obtenir leur placement et s’accaparer ainsi les subsides des départements. Ces enfants, heureux avec leurs parents, leur sont soudain violemment arrachés à l’appui de rapports d’expertise mensongers par des intervenants le plus souvent en illégalité d’exercice et bénéficiant pourtant d’une parfaite impunité judiciaire. Ces mêmes intervenants travaillent ensuite à la destruction des familles pour empêcher tout retour éventuel des enfants au domicile parental, à travers les techniques bien connues de harcèlement en réseau, n’hésitant pas à créer des procédures pénales fantaisistes et à truquer des procès judiciaires qui transforment de simples parents en prétendus délinquants, ou même à interner abusivement des mères de famille sans aucun antécédents psychiatriques.

Le coût d’un placement est considérable, puisqu’il représente en moyenne 7500 € par mois et par enfant placé. Ce montant, déjà colossal, peut toutefois atteindre des dépenses de l’ordre de 25 000 € par mois lorsque ce même enfant est soudainement « décrété » handicapé par les services sociaux, alors qu’il n’existe aucun antécédent médical le concernant ni aucun handicap avéré. Il faut ainsi ajouter à cette gabegie financière les innombrables fraudes à la sécurité sociale constaté dans ce secteur. Mais bien entendu, le coût social et humain est encore bien plus impressionnant. Or, nous ne pouvons que nous interroger sur de telles dépenses, constitutives de détournement de fonds publics dans les dossiers de placements abusifs : les faits démontrent de manière incontestable que cet argent ne profite pas aux enfants auxquels il est destiné. (Et il s’agit là de milliards d’euros.)À ce sujet, les chiffres parlent d’eux-mêmes : 1 enfant sur 4 qui sort de l’ASE finit SDF, de nombreux autres échouent dans la délinquance, et dans les cas extrêmes, versent dans le terrorisme comme nous l’avons constaté au cours de ces dernières années. 

Nous sommes confrontés à des services sociaux dont l’enjeu principal est de prolonger le placement jusqu’aux 18 ans des enfants, ce qu’ils parviennent à faire dans 80% des cas (sources ONPE). Les critères systématiques permettant de reconnaître un placement abusif sont aujourd’hui parfaitement définis :

1.    Absence de critère de danger légitime

2.    Faux en écriture publique

3.    Illégalité d’exercice d’un ou de plusieurs intervenants dans les procédures

4.    Violation des lois et du droit

 

Il s’avère que, selon un rapport  du ministère de la Justice établi sous la mandature précédente, 46% des structures médico-sociales exercent illégalement. C’est le cas de nombreuses associations mandatées par la justice pour exercer les mesures d’investigation ou d’assistance éducative en milieu ouvert et prendre en charge les mesures de placement. Elles perçoivent ainsi indument l’argent public, et ce sont justement ces structures, parfaitement identifiées, qui participent le plus largement aux placements abusifs. 

Nous pensons que les pouvoirs publics, élus et représentants de l’état, sous-estiment tout aussi largement l’ampleur du phénomène et la gravité des crimes et délits commis par ces délinquants socio-judiciaires, qui se sont organisés en réseaux actifs afin de s’emparer des enfants concernés et détourner l’argent public. Les appels au secours, désespérés, quotidiens et nombreux que nous recevons laissent apparaitre des motifs de placement absolument fantaisistes : absence totale de critère de danger, « séparation thérapeutique », enfants qui travaillent trop à l’école, mères trop fusionnelles, conflit parental, maladies transformées en accusation de maltraitance, surcharge pondérale, etc. 

En raison du harcèlement en réseau corollaire du placement abusif, les familles auxquelles les enfants sont arrachés sans motifs de danger avéré sont dans l’incapacité de se défendre, à la fois parce qu’elles n’en ont plus les moyens – presque tous les parents perdent leur travail une fois le placement ordonné, ou même avant – mais également parce qu’elles se heurtent à une absence systématique de tout recours judiciaire effectif : 100 % de leurs plaintes sont classées sans suite ou disparaissent, 100 % des appels confirment les décisions de premier ressort et 100% des pourvois en cassation sur les matières d’assistance éducative sont rejetés, cela, quelle que soit la gravité des faits dénoncés aux parquets ou des violations de loi et de procédure portées devant les juridictions. Comme je l’avais écrit dans l’un de mes articles, la protection de l’enfance, en France, est une terre de non droit.

Nous sommes le pays d’Europe qui place le plus d’enfants. Nous en plaçons d’ailleurs, à titre de comparaison, quatre fois plus que l’Italie. Pourtant, la commission européenne aux affaires familiales a clairement affirmé dans l’un de ses rapports qu’il serait plus judicieux d’aider financièrement les familles éventuellement en difficulté plutôt que de continuer à placer les enfants à tort à et à travers. Et tandis qu’un nombre d’enfants toujours plus grands se retrouvent placés illégalement et abusivement, des enfants qui, eux, devraient l’être, ne le sont pas et font régulièrement la une de la rubrique faits divers.

Selon les travaux de l’association Violette Justice, notre partenaire, qui demande l’ouverture d’une commission d’enquête parlementaire sur les structures en illégalité d’exercice dans la protection de l’enfance, ce fléau concerne un tiers des départements. C’est un tiers de trop.

Il est de toute évidence manifeste qu’un tel système ne perdure que grâce à l’opacité dans laquelle il s’organise, et à l’impunité entretenue de ses intervenants, y compris les magistrats impliqués qui ne peuvent être exempts de sanctions à la hauteur de leurs forfaitures. Il ne pourra y être mis fin qu’à partir du moment où le placement abusif deviendra une question politique à part entière et sera discuté dans l’enceinte des assemblées parlementaires, ce qui ne peut advenir que par une décision prise au plus haut sommet de l’état.

Votre rôle en tant que première dame, dans cet enjeu majeur, peut se révéler décisif et nous aider à faire triompher la cause des droits de l’enfant à l’échelon national.

Nous sommes à votre entière disposition pour vous rencontrer, et vous fournir toute documentation vous permettant de nourrir votre réflexion sur le sujet.

Dans cette attente, nous vous prions d’agréer, Madame Macron, l’expression de notre meilleure considération.

 

Le Président

Sylvain Moraillon

 

ADUA.jpg

Écrire commentaire

Commentaires: 49
  • #1

    mounia (mardi, 03 avril 2018 20:26)

    Bravo pour votre travail au nom des enfants

  • #2

    Alma Da silva (mardi, 03 avril 2018)

    Bravo et merci Mr Moraillon Sylvain de moi et de mes 4 placés

  • #3

    GALVANI (mercredi, 04 avril 2018 01:59)

    merci sylvain et Yasmina pour vos action comme association auprès de Brigitte macron

  • #4

    Khamassi (mercredi, 04 avril 2018 09:40)

    On a soumis ma petite-fiile sous anxiolytique afin qu'elle supporte son placement.Quant à sa soeur,elle passe 3j dans une stucture psychiatrique et 4j en famille d'accueil...la maman est devenue diabétique .Pourquoi on s'acharne sur elle? elle a le malheur d'être épileptique (sa maladie est stabilisée par un traitement efficace)Les petites ont 10 et 12 ans et sont placées depuis 20 mois.Il y a 3 semaines le placement a été reconduit pour 2ans...Je connais des parents qui en sont morts, d'autres ont sombré dans la folie!.. des milliers de familles brisées ne portent pas plainte parce qu'ils ont peur de l'ASE dont les employées oublient ou ignorent qu'il y va de la réputation de la France pays des droit de l'homme.

  • #5

    Chebbi (mercredi, 04 avril 2018 10:10)

    Il serait temps que les autorités se penchent sur ce problème douloureux .Comment peut-on arracher des enfants à leurs parents sous de faux prétextes? C'est incroyable que cela puisse se passer en FRANCE.

  • #6

    Yazidi (mercredi, 04 avril 2018 10:19)

    Merci pour votre lutte qui ne laissera sûrement pas madame Macron indifférente.

  • #7

    amar (mercredi, 04 avril 2018 20:35)

    trop cool merci

  • #8

    Visconti (jeudi, 05 avril 2018 20:35)

    Les services sociaux du conseil général du bas-rhin dont M. Bierry est le président m'envoient des menaces écrites. Ces menaces sont de placer mon fils de 6 ans sous psychotiques alors que je n'ai pas pu personnellement constaté son état tout en se referrant à la loi. Ce sont des actes que l'on peut qualifier ,d'atteinte à l'intégrité physique sur enfant et torture mental.

  • #9

    florent (jeudi, 05 avril 2018 22:24)

    Bravo pour tout sa, c est exactement ce que je subis et sa va de pire en pire. Déjà 8 ans de calvaire et sa viens d être prolonger jusqu'en 12/18 pour sous disant enfin les récupérer en pmplf que l ASE des maintenant si oppose. Alors un grand bravo en espérant que sa change vraiment les choses.

  • #10

    goherel (lundi, 09 avril 2018 20:19)

    Bonjour
    C'est quoi la réponse de Brigitte Macron ??

  • #11

    BOUILLY (mercredi, 11 avril 2018 19:13)

    Belle lettre. Non vindicative mais qui alerte. J ajouterai que les administrations (l ASE) ne veulent pas reconnaître leurs torts. Et si vous mettez l accent sur leurs carences, elles vous enfoncent d avantage.

  • #12

    Bai (mercredi, 11 avril 2018 19:41)

    Merci pour tous ces enfants qui attendent de rentrer chez eux. Et pour leurs parents qui osent encore, malgré le harcèlement moral de l'ASE, que la loi soit respectée. Il faut aussi dénoncer la manière dont les tribunaux fonctionnent : absence de respect du contradictoire, prise de décision sans audience, absence de greffier ce qui fait que les propos des parents sont changés, juge des enfants agressif et malveillant...

  • #13

    Eulalie (mercredi, 11 avril 2018 21:45)

    Bravo Sylvain !

  • #14

    Pata (mercredi, 11 avril 2018 21:59)

    Je vous dit bravo

  • #15

    Tacetti isabelle (jeudi, 12 avril 2018 00:38)

    Je vous remercier au non de mon fils Antonio placé
    Merci
    Drôme 26

  • #16

    GOMILA PAUL ET SA FILLE MARIE CHRISTELLE (jeudi, 12 avril 2018 07:14)

    Même lutte... MAEVA PLACER DEPUIS 9 ANS ? Aujourd'hui 12 avril 2018 interdite de visites par la DDISS, et de contacts avec sa mère, et son grand-père , passant outre la décision du juge des enfants, rupture totale sans nouvelle depuis plusieurs semaines, ne répond pas aux appels téléphonique, mail, et SMS, pas plus aux courriers postaux, et lettres ( LRAR )pires que la prison... PAUL GOMILA

  • #17

    Mme JEAN RENE Soahary (jeudi, 12 avril 2018 11:15)

    Même lutte .....
    Mon fils est ménacé d'être placé sans aucune preuve avec placement absolument illogique et m'accuse d'être trop fusionnelle, surcharge d'activités de loisirs alors que l'état et la loi -article 31 convention internationale des droits de l'enfant autorise les enfants a participer aux activités créatives et culturelles et physiques de son choix et , conflit parental qui n'existe pas, etc. avec des rapports mensonges infondés.
    Merci et bravo SYLVAIN ET YASMINA

  • #18

    Stéphanie du 06 (jeudi, 12 avril 2018 12:29)

    J ai moi même écrit au ministre des affaires sociales
    Au ministre de la justice . En effet mon fils a été placé dans une famille d'accueil et mon ex-mari qui n'est pas son père est sous contrôle judiciaire a obtenu des droits de visite et d'hébergement et les miens on été supprimé.
    Ore mon ex-mari se fait arrêter il y a un mois en possession de 515 kilos de cannabis 10 kilos de cocaïne un million d'euros en espèce huit kalachnikov il était considérée comme la figure paternelle de mon fils.
    Bravo les services sociaux.
    Du coup aujourd'hui mon fils n'a plus de droit de visite donc il est je t'ai dans cette famille d'accueil et en dehors il ne voit plus personne ses résultats scolaires deviennent de plus en plus déplorable et son comportement annonces son à son entrée flagrante dans la délinquance.
    J'ai saisi toutes les instances possible aujourd'hui toujours pas de réponse.
    Je suis écœurer.
    Ça fait un an que je n'ai pas vu mon fils et je n'ai même pas son numéro de téléphone

  • #19

    Sihame (jeudi, 12 avril 2018 16:41)

    Bravo !

  • #20

    Anne (vendredi, 13 avril 2018 09:54)

    Nous pouvons tous ensemble faire la grève de la faim devant le palais de l'Élysée

  • #21

    Agnes (samedi, 14 avril 2018 08:10)

    Merci pour votre soutien et votre combativité. Ma fille, elle aussi placée, a été enlevée par les services de l'ASE en Novembre dernier au sein de son collège pour être emmenée de force dans un foyer .

  • #22

    Fadila (samedi, 14 avril 2018 16:00)

    Merci enfin car la c'est habuser et horrible ce qui ce passe

  • #23

    ALBUISSON Aurélie (samedi, 14 avril 2018 16:41)

    Bonjour Madame, Monsieur,

    Victime depuis plus de 20 ans du système corrompu de la ddass, que faire? Ils m'ont tout pris et même poussée au suicide plusieurs fois. J'ai même été durant quelques temps alcoolique à cause d'eux. Je suis fatiguée, les seuls personnes qui me raccrochent sur terre c'est ma famille et ma fille, celle-ci en accueil depuis sa naissance en famille d'accueil. Elle m'a été enlevée dans un foyer qui m'a poussée à bout alors qu'à l'époque je suis allée vers eux car j'avais besoin d'une aide financière et pour entreprendre des études de droit. Moi-même accueillie à la ddass étant ado, j'ai finit dans la rue, et suite à ça ils m'ont mise sous cotorep à la mdph pour nourrir le lobby pharmaceutique et me détruire. Ils m'ont tout volé! Ma vie, mon arbre généalogique... Je suis à bout. Dans le milieu du travail tout le monde me repousse. J'suis fatiguée!!! J'ai essayé de déposer une plainte contre harcèlement morale et puis bien d'autres plaintes, mais rien, aucuns résultats. J'attends réparation de la justice. Et pourtant je devrais avoir la garde de ma fille, vivant une vie maritale stable et m'occupant des enfants de mon compagnon . Mon compagnon travaillant en tant que Photographe pour la région Occitanie, ces gents l'insultent indirectement en refusant de me rendre ma petite. Pour finir ils m'ont collé une longue durée et accusé d'avoir des problèmes de comportement avec la haute exigence relationnelle. Je fréquente souvent la haute exigence relationnelle via mon compagnon et tout va bien mais je n'ose pas raconter mon histoire à ces personnes Maires, députés, journalistes...Car j'ai honte et parce que je veux protéger mon compagnon et ces enfants. Ils ont manipulé mon enfant, je la vois qu'1 heure par mois depuis 4 ans. Le jugement de ma fille est faussé par rapport à moi via le peu de temps de visite. Elle manque d'hygiène corporelle, ... mais par contre je suis toujours son porte feuille pour l'école, les vêtements, la danse... Bref, j'ai besoin d'aide et j'ai besoin de vous raconter toute mon histoire en détail afin que vous puissiez m'aider au mieux.

    Mes coordonnées
    aureliealb9@gmail.fr
    0674241152
    Au secours, j'ai besoin d'aide! sortez-moi de ce piège, de ce cercle vicieux infernal! et de ce harcèlement!

  • #24

    ALBUISSON Aurélie (samedi, 14 avril 2018 17:05)

    Madame, Monsieur,

    Je reviens vers vous pour vous parler aussi de l'enfer psychiatrique.
    Empoisonnée de force à ne plus avoir de cerveau, emprisonnée de force, déshabillée devant des infirmiers, violentée verbalement, menacée de piqûres lorsque j'osais défendre mes positions... J'attends une vraie expertise hors département Aveyronnais.

    Cordialement,

    MES COORDONNEES:
    aureliealb9gmail.com
    0674241152

  • #25

    ALBUISSON Aurélie (samedi, 14 avril 2018 18:00)

    Madame, Monsieur,

    Encore une fois je viens vers vous pour appuyer sur le côté pervers de ces foyers. Ils te proposent la aah en t'expliquant clairement qu'en vue d'une certaine fragilité??? (à 20 ans??? ma seule fragilité c'était le manque d'argent!!!!!!!) c'est le seul moyen pour toi d'avoir de l'argent facile faute de ne pas trouver de travail à cause du manque de diplômes. Ils feraient mieux de te proposer un moyen de rentrer dans une école et de réaliser ton rêve!!! Ces Bandes de pervers plutôt que te faire croire des conneries et plutôt que de se servir de toi comme rat de laboratoire et tout cela pour remplir leurs coffres forts!

    MES COORDONNEES:
    aureliealb9gmail.com
    0674241152

  • #26

    Albuisson (samedi, 14 avril 2018 22:10)

    Autre commentaire ! Plus de 10 ans que je travaille sur la maladie de la perte totale de la mémoire Alzheimer via ma grand-mère morte de ça. Souhaitant échanger avec la psychiatrie de mes travaux, pensant avoir à faire à des gens respectables. Résultat j'ai fini avec une piqûre au cul et aavec un rapport disant que j'étais malade. 2 mois Après mes travaux étaient sur le web. Bravo !

  • #27

    ALBUISSON Aurélie (dimanche, 15 avril 2018 10:39)

    Madame, Monsieur,

    Petite remarque pour Mme Macron en espérant que jour celle-ci ouvre les yeux sur la perversité de la ddass.

    Ils y a quelques années voyant ma situation se dégrader avec la ddass et ayant entendu des rumeurs sur la négligence d'enfants dans les milieu PUNK; sur cela j'ai mené une enquête pour vérifier les dires. J'ai participé à une de leur soirée technival complétement déjantée. Conclusion observation: des centaines de gamins marchent sur les seringues de leurs parents, la croix rouge est présente, le SAMU est présent, la police est présente aussi mais par contre la ddass non??? J'ai compris là que la ddass était vraiment corrompue et quelle s'occupait juste des dossiers faciles des gents qui venaient chercher de l'aide auprès d'eux (erreur fatale pour ces gents) ou bien elle s'occupait des dénonciation d'un(e) tel(le) c'est tout! Alors qu'avez vous à me répondre à cela Mme Macron? Pourquoi la ddass ne s'occupe pas d'enfants vraiment en dangers et pourquoi elle fait trainer et pourrir des histoires durant des années sur des dossiers de personnes respectables????????? Je suis convaincue que la Ddass est importante pour certains cas mais que fait-elle pour les enfants vraiment en dangers qui marchent sur les seringues de leurs parents???
    J'attends une réponse de votre part merci de bien vouloir me contacter par e-mail à auréliealb9@gmail.com

    Bien à vous,

    Mle Aurélie ALBUISSON

  • #28

    Albuisson Aurélie (dimanche, 15 avril 2018 18:05)

    Autre remarque :

    Il y a environ 3 mois lors d'une visite avec ma fille , Désireuse d'avancer avec ma fille, je lui fais la demande si elle souhaite passer 2 week-end par mois à la maison. Ma fille répond oui et cela avec témoin l'educatrice et mon compagnon. Donc suite à cela mon compagnon et moi-même faisons la demande par écrit au procureur et au juge des enfants. Suite à la demande comme par hasard ma fille a changé d'avis, elle ne sait plus ??? Bizarre ?? ? Alors aujourd'hui mon compagnon et moi-même sommes convaincus que la petite est manipulée. Que faire ? La seule chose que la ddass nous propose c'est 5h par mois ?? ?

    Pour toutes questions vous connaissez
    déjà mes coordonnées.

    Bien à vous,

    Aurélie ALBUISSON

  • #29

    GOMILA PAUL ET SA FILLE MARIE-christelle (mercredi, 18 avril 2018 04:59)

    A vous tous, et surtout à Aurélie ALBUISSON, Effectivement toutes vos revendications sont conforme à la mienne.... Pas une seule de vos explications sont discutable, et depuis 9 ans ma fille actuellement épuisée par le systéme, j' essaie depuis quelques mois à prendre le relais ( 76 ans ). Mon énergie également s' épuise... Toutes les Associations contacter sont avec les mêmes réponses, volontés, mais résignation de pouvoir avancer... Voilà le constat . Seul particularité dans nôtre mouvement soumis, celle de VIOLETTE JUSTICE, qui apporte une image différente à nôtre combat. Je suis adhérant a cette Association, et conseiller également par la JAFLAND (Gabriel) J' envoie les prochains jours un dossier de plus de 1 kilos sur mes revendications à ''VIOLETTE JUSTICE'' constitué en seulement quelques mois, les 90 % de mes lettres sont lettres '' MORTES'' le mépris de toute cette organisation ( AEMO...DDASS... FAMILLES D'ACCUEIL..De tout ce qui se rattache... J' espère vivement au recours de la lettre à Madame BRIGITTE MACRON Voiçi mon adresse mail paul.gomila@orange.fr

  • #30

    Josiane (mercredi, 18 avril 2018 06:57)

    Je n'ai pas eu d'enfants placés mais je me rallie à vous.

  • #31

    id hp ALB (mercredi, 18 avril 2018 16:19)

    Petite Question:

    Je me demande combien pourrais coûter un empoisonnement de toutes les vignes... de France à l'état?
    Allez victimes de la ddass, ne perdez pas espoir!!!!

    En toute cordialité,

    AA

  • #32

    id hp ALB (mercredi, 18 avril 2018 16:23)

    Petite Question:

    Je me demande combien pourrait coûter un empoisonnement de toutes les vignes,...,... de France à l'état?
    Allez victimes de la ddass, ne perdez pas espoir!!!!

    En toute cordialité,

    AA

  • #33

    id hp ALB (mercredi, 18 avril 2018 16:52)

    Pour infos à toutes les victimes de la ddass, si l'un de vos enfants se retrouve en hp dites leurs bien de ne pas faire des doigts d'honneur à la caméra! Parce que ceux-la essaient encore de nous faire croire qu'il n'y a pas de caméra et du coup nous font passer pour des malades mentaux pas conscient se trouvant à se faire des doigts d'honneur à ses propres démons! oui je sais ils en sont encore dans leurs cases freudiens! Bandes de débiles les doigts étaient pour vous! Empoisonneur d'humains! les diables c'est vous!

    En toute Cordialité,

    AA

  • #34

    id hp ALB (mercredi, 18 avril 2018 17:39)

    AUTRE INFOS: Faites faire une contre expertise de vos enfants de ddas chez des psychiatres Privés. C 'est dans votre Droit. IL en n'existe encore des biens dans ce milieu qui respecte les humains.

    AA

  • #35

    Tjeo nabih (jeudi, 19 avril 2018 06:29)

    Hier convocation devant le juge des enfants de bourg en bresse dont les responsables Yannick lambert et alexandra primpied et Christian chêne et l'aura educ ados ont dit des rapports mensongère a mon encontre et trafiqué des documents a base de mon Facebook et ont fais copier coller des phrases que je ne n est jamais dire à ma fille sur un portable et disent que je ne communique pas avec eux et que quand ils me demande de financer quoi que se soit mes enfants ne manquent de rien et à la suite ont me dit que je gâtés trop mes enfants et q je si ils étais avec moi d'ici 1mois la juge ma dit qu' elle les verrais dans le pénale mes enfants ont eut 4incidents en danger sans éducateurs de la part de la maison enfance de bourg en bresse et à la suite s ont plus du côté du père nabih mohamed qui lui ne s'occupe pas de ses enfants et que lui même dit a chaque fois que ses enfants doivent être placer 1ans mes enfants ont droit à la parole exprimer ma is ne tiennent pas compte et trouvent à chaque fois que ses moi demande de l aide pour mes enfants

  • #36

    Sam (jeudi, 19 avril 2018)

    Merci à vous de vos préoccuper de tous ces enfants malheureux loin de leur parents, manipulés par ces services sociaux, je suis fière d'être française mais quand je vois la France ne pas se soucier de cette cause je suis outrée et profondément touchée, attristée, révoltée par tant de mépris de la part de ces services ainsi que par les magistrats qui cautionnent ce fléau.

  • #37

    ALBUISSON Aurélie (vendredi, 20 avril 2018 09:05)

    Monsieur
    #35
    Tjeo nabihieur ,
    Ils ont le même mode opérateur avec moi, j'attends tjrs la liste de ce qu'à besoin ma fille. De plus les cadeaux de valeur que je lui ai offert ont disparus????

  • #38

    ALBUISSON Aurélie (vendredi, 20 avril 2018 10:04)

    Suite à une visite avec ma fille, j'ai remarqué un problème de peau et un manque d'hygiène. De ce fait, je prends un rdv avec ma dermatologue Mme GASSIA à Toulouse. Réponse de l'éducatrice: J'harcèle ma fille et en gros je ne dois pas me mêler de sa santé!??????? Je m'occupe de lui acheté des produits artisanale bio pour nettoyer sa peau afin d'éviter certains facteurs qui dérèglent l'ANDOGRINIE. Ceux-là sont mis de côté!??? J'ai remarqué une sorte de rabaissement de la part de la famille d'accueil sur ma fille. Parce que lorsque je suis avec en visite, ma fille à des tendances à se sous-estimer face à la fille de la famille d'accueil. La fille de la famille d'accueil fait des études dans le domaine de l'art et je remarque une certaine négligence sur ma fille bien manipulée de sorte que ma fille soit en perdition totale. J'ai le dossier scolaire de ma fille via école-directe et je constate que ma fille va à l'école sans ses affaires et sans étudier ses leçons. La pute d'éducatrice met cela sur le compte de l'adolescence??? Elle à bon dos l'adolescence!!! Je m'occupe autant que mon compagnon du fils de mon compagnon, celui-ci a 18 de moyenne au lycée??? Leur mode opératoire rabaisser l'enfant pour qu'il finisse en hp! Sale pute de Nazis!

  • #39

    his Éliane (samedi, 21 avril 2018 09:54)

    Il n'y avait aucun sujet valable de placer mes petits enfants Depuis trois ans on me refuse le droit de les accueillir chez moi ça les pertubent les rapports de l Ase ne sont que mensonges!!!!!!!MERCI pour TOUT ce Que Vous Faites En ESPÉRANT Que NOTRE APPEL SOIT ENTENDU

  • #40

    Monchecourt (samedi, 21 avril 2018 11:08)

    J aimerais tellement que ça bouge enfin , pouvoir récupérer mes 4 enfants qui ont etait placé pour conflit parental suite à ma séparation pour violence imaginé cela va faire 5 ans que ça dure j'ai des courrier , mail , et 2 ans d enregistrement de rdv ou on ce fou de moi esce que quelqu un c'est comment je peux rendre delà médiatique svp

  • #41

    Marine (samedi, 21 avril 2018 19:24)

    Bonjour, mes enfants de 6 et 4 ans sont placés depuis le 31 août 2017, selon l'ase ils étaient soit disant en danger, ont a accusé mon conjoint d'être un alcoolique violent, et moi je serai une femme battue, ce qui n'est en aucun cas vrai, mon conjoint travail, à une paye tout les mois, nos enfants n'ont jamais manqué de rien, nous n'avons le droit de les voir que tout les quinze jours pendant 1 heure , et sous surveillance ,s'il vous plaît, comme si nous étions dangereux ... Lorsque nous sommes passés devant le tribunal le 31 août, la juge nous a traité comme des délinquants, elle nous a posé des questions mais nous coupait sans cesse la parole lorsque nous voulions répondre, nos droits sont bafoués, ma fille a été placé dans une maison de l'enfance ou elle a subi des attouchements sexuels (mais quand ont écoute l'éducatrice, ce ne sont pas des attouchements sexuels mais de la "découverte" ... Elle régresse à l'école, l'ase à décidé de la mettre dans une classe uliss l'année prochaine, mon fils lui a été placé dans une famille d'accueil ou ils lui donne des médicaments qui le rendent tout mou, il a la voix tout endormi, il est devenu agressif, il casse des jouets etc, des choses qu'il n'a jamais fait lorsqu'il était à la maison, nous repassons en jugement le 24 mai 2018 à Verdun, nous espérons avoir de bonnes nouvelles et rentrer à la maison avec nos enfants ... Mais l'ase eux ne sont pas favorables (forcément) et comme la juge n'écoute que l'ase et très rarement les parents, je ne sais plus quoi faire, je veux juste qu'on me rende mes enfants ! Aidez nous madame Macron s'il vous plaît

  • #42

    MA (dimanche, 22 avril 2018 21:43)

    Toutes ces souffrances innombrables ne mériteraient-elles pas une manifestation nationale ?
    Je suis sûr que cela motiverait et mobiliserait beaucoup de monde et d'associations.

    Cordialement


  • #43

    SCHLECHTER (mercredi, 02 mai 2018 12:07)

    Bonjour
    Il serait temps que ça bouge cela fait trop longtemps que ça dure
    Ma fille Après une lettre mensongère envoyée au procureur de la république par la PMI elle à été convoqué chez le juge des enfants qui a bafouer ses droits.
    Elle n'a même pas eu le droit de se défendre et il lui a même crier dessus parce qu’elle avait oser exprimer une demande
    Il lui a annoncé qu'elle n'avait aucune exigence à avoir qu'elle devait être disponible quand ils le veulent que ce soit a 7h00 comme a 21h et que si elle n'était pas coopérante ils placerait l'enfant au foyer
    Moi je suis ok pour la manifestation (reste à savoir comment s'y prendre )

  • #44

    emmanuelle (jeudi, 17 mai 2018 03:29)

    Avez vous obtenu une réponse depuis?

  • #45

    luc (mercredi, 13 juin 2018 09:27)

    Merci pour cette lettre déja 4 années sans nos enfants et maintenant manipulés par l ase ils veulent rentrés..... mais pas maintenant selon l ase ....

  • #46

    lezaru (lundi, 06 août 2018 17:25)

    Merci pour cette lettre
    Une association OS m’appelle qui la fonction du TGI d'Ev pour m'annoncer la restriction de mes droits de DVDH 22 heures avant de mes DVDH( des vacances d'été de cet année 2018 ) de prendre ma fille pour les vacances pour la Normandie (maison que j'ai louée avec les amis de mon enfant invités pour feter son anniversaire)
    L'anarchie totale:L'éducatrice de l'asso OS m’appelle pour m' annoncer la notification du juge et négocie avec moi les DVDH et m'envoie mon document privé notification avant que je sois en informée du contenu via le tgi,
    cette éducatrice dit n'avoir jamais pris en charge mon enfant , elle était en toute puissance en parlant comme un juge et à chaque étape elle disait je note avec ironie et menace (vous vous rendez compte c'est grave ce que vous me dites (alors que j'ai dis seuleument que je ne souhaite plus qu'OS s'approche de ma fille et que son collégue a compliqué la situation de ma fille et qu'on a complétement bafoué mes droits de mère .
    quant à l’expertise qui est complètement éclatée contradictoire et ne respecte pas la déontologie médicale . Étrangement ce médecin psy a tenté de faire le coq sur youtube où personne ne la liké(le cullot de quelque cadre de se ridiculisé et reste dans les institutions publiques pour masquer leurs incompétence
    En tout cas l'affaire est en cours et aucune autorité n'a pu encadrer quelque brebis galeuses qui sément le venins dans les institutions médicosociojuridique

  • #47

    sauval josette (jeudi, 23 août 2018 07:42)

    notre petite fille16 ans est placée depuis 4 jours alors que mon époux et moi avons sollicité sa garde! l'Ase nous ment, nous parle d'investigation de 3 mois ...puis 9 ...elle est "déposée" dans une banlieue sensible à 1 heure 20 de son collège ,de plus la famille d'accueil ne vient pas voir si tout va bien ! elle ne mange pas, pleure déprime .où est le bien être de l'enfant ,?
    que fait on de ses droits!!

  • #48

    Larry Neil (samedi, 01 décembre 2018 21:56)

    Ne contactez aucun autre lanceur de sorts pour vous aider à ne pas tomber entre de mauvaises mains. Contactez le docteur Oziza 'wiseozizaspiritualhome@gmail.com' pour vous aider avec votre fertilité, votre dos, un sort d'amour, un remède médicinal aux herbes et vous obtiendrez des résultats impressionnants. Dr. Oziza a aidé tant de personnes à retrouver leur amour et leur famille. J'ai rencontré le Dr. Oziza à travers un témoignage en ligne et cela a été une expérience merveilleuse d'une vie. Je suis très heureux de l'avoir fait parce qu'il a essuyé ma larme de mon œil et m'a donné de la joie et a finalement ramené ma femme, ce qui m'a laissé pour un autre homme sans aucune raison. Je suis Larry Neil, de Floride, aux États-Unis. J'ai contacté 3 lanceurs de sorts avant de rencontrer le docteur Oziza. Je ne savais pas pourquoi je ne l'avais pas contacté au début. J'aurais traversé avec toute ma douleur et mon chagrin. J'ai essayé de trouver le bon lanceur de sorts qui puisse m'aider à résoudre mon problème. Je suis marié à ma femme qui partage tout dans la vie. Je l'aime tellement, elle est ma meilleure moitié, elle est le rêve de tout homme d'avoir une femme adorable en tant qu'épouse. J'ai fait tout ce qui était en mon pouvoir pour m'assurer qu'elle ne me quitte pas. Ce faisant, j'ai eu besoin de l'aide de lanceurs de sorts. Je suis allé à divers endroits et à l'aide d'amis de Floride. J'ai passé du temps et des ressources à essayer de trouver une solution avant de rencontrer le Dr Oziza. J'ai envie de verser des larmes à ce stade, car il m'assure que dans moins de 24 à 48 heures, ma femme rentrera chez elle et plaidera pour le pardon qui était conforme à ce qu'il a dit. elle est revenue et a plaidé et je lui ai pardonné et elle a promis de m'aimer et de m'aimer les enfants. Je peux maintenant dire carrément que mon problème est terminé. Si vous lisez ce témoignage, vous partagerez avec moi ma joie. Contactez ce lanceur de sorts à l'adresse'wiseozizaspiritualhome@gmail.com

    1) être promu dans tout ce que vous faites.
    2) Gagnez un bon argent ou gagnez une loterie.
    3) réussir dans les affaires.
    4) problèmes spirituels.
    5) gagner l'affaire en justice.
    6) Cherchez votre partenaire de vie.
    7) obtenir un emploi bien payé.
    8) prendre le contrôle de votre mariage.
    9) recevoir la faveur et gagner l'attraction des gens.
    10) récupérer de l'argent perdu.
    (11) vous guérir de toutes les maladies. curables et incurables, tout comme le VIH / sida, le cancer, tout ce qui existe
    (12) résoudre les problèmes de grossesse et vous bénir avec des bébés.
    (13) Sort pour arrêter un divorce
    wiseozizaspiritualhome@gmail.com, vous pouvez également le contacter via WhatsApp au 2348111448971

  • #49

    Florent (samedi, 01 décembre 2018 22:58)

    bravo et félicitation. je le vie actuellement se placement abusif et je suis sans aucune solution viable. la première dame a t elle prit le temps de vous répondre car j en ai pas entendu parlé.